" />
29 juin 2013

Une étude pour bonne conscience....!

etude_de_march__2Compte rendu du conseil municipal du 19 juin

2° Partie

Le sujet était pressant puisqu'il apparraissait en première lecture du conseil municipal :

         Plan pour la dynamisation du centre ville


Serait-ce médisant que d'affirmer que les urgences du début de mandat trouvent soudainement un écho à la veille des élections municipales ?  Et quel écho : la commande à un prestataire d'une étude sur la commercialité du centre ville. Date d'effet : 1er juillet 2013, faisabilité : dans 5 mois, coût : 30 000€.

Pourtant des études d'impact sur le centre ville de Château-Thierry réalisées par la CCI  de l'Aisne existent depuis 2004, renouvelées en 2008 et complétées par des sondages intermédiaires (voir le blog).  La CCI, dans son rôle,dispose évidemment de toutes les compétences pour aider à infléchir la dramatique dérive du centre ville de Château-Thierry et accompagner la municipalité et les commerçants dans une démarche de renouveau économique. Pour preuve, le brillant orateur de la CCI invité pour la circonstance à justifier la commande de l'étude de la municipalité a exposé à l'assemblée délibérante un catalogue de solutions. Soit, une étude de plus, plus actuelle sur une situation connue et des solutions de campagne en 2008 largement étalées. Cette demande d'étude (électorale) est l'aveu cuisant de l'incompétence de la municipalité dans ce domaine. C'est aussi le triste bilan d'une autocratie municipale n'ayant pu associer l'ensemble des commerçants dans le développement de leur outil de travail au service bien entendu de la municipalité elle même.

Les aménagements produits par la municipalité durant son mandat (rue Carnot, place Jean De La Fontaine, haut de la Grande Rue, marché couvert)) n'ont contrairement aux différents discours d'intention et d'inauguration en rien contribués à revitaliser le centre ville. Certes, l'aspect visuel n'est pas négligeable. A ceux-ci, n'oublions pas les aménagements très coûteux des accès réalisés vers les grandes surfaces.

Ce que nos élus ont oublié de l'essentiel de leur mandat est que le commerce est au coeur de la vie locale ( exclure les grandes surfaces). Le commerce tient un rôle essentiel dans notre économie. En dehors de sa fonction commerciale, il est également un lieu d’échange, de liens sociaux, et d’animation, que ce soit à la ville ou à la campagne.Ces différentes fonctionnalités sont rendues possibles grâce aux commerçants qui entreprennent tous les jours avec l’objectif de servir au mieux leurs clients tout en assurant une mission de proximité (termes de la CCI). Ce sont aussi des hommes et des femmes livrés au destin des décisions politiques contraires au rôle prêté au commerce de centre ville ( libéralisme économique (e-commerce, extension des grandes surfaces), délaissement de l'urbanisme de centre ville, encadrement des loyers commerciaux, charges en augmentation....

Souhaitons néanmoins bonne vie à cette étude pleine de bonnes intentions pour le prochain mandat afin que notre ville symbole reprenne le rang qu'elle mérite. A consulter le cahier des charges :   Plan_Dynamisation_Commerce_Centre_Ville_CT_2_

en images quelques échecs locaux

pv_de_stationnementPV : Stationnement gratuit en grandes surfaces

fete forraine 2

                                            on rafole des parkings occupés

circulation fluidifiéecommerce_orange

   Circulation fluidiée                          Fermé pour cause de dynamisation             

 grande rue6poubelles

     Vue touristique du centre ville     Plan façades en discours

Posté par marketique à 15:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 juin 2013

Le fou du Roi ** !

fou du roiCompte rendu du Conseil Municipal du 19 juin

                            (1° partie)

N'étant pas inscrit à l'ordre du jour du Conseil, l'opposition municipale s'est emparée du sujet épineux du spectacle des Aigles sur le Vieux Château.
Pourtant, les dernières péripéties, et non des moindres avaient été révélées par la presse locale.
http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/trois-questions-a-fabien-llorens-dhippogriffe?xtcr=1&xtmc=hypogriffe

 Ainsi, le Maire disposant des deniers publics a tout simplement décidé en toute impunité de "dédommager" la Société Hypogriffes, dernière société de spectacles de fauconerie ayant exploitée les coûteuse installations du Vieux Château et ce, en outre-passant l'avis du Conseil Municipal. Cette société revendiquait l'illégimité du bail signé.                                                        Coût du dédommagement 90 000€.

Sur une question posée par l'opposition, il été répondu par un Adjoint ** envoyé au front que cette transaction n’avait nullement besoin de l’avis du Conseil et qu’elle pouvait s’assimiler à un achat de …petites fournitures de bureau.  (90 000€)

Et pourtant le Conseil est amené à délibérer pour bien moins que ce montant de 90 000€. Pourquoi avoir tenté de cacher cette somptuaire dépense au Conseil Municipal ?

Exemple d'une délibération pour 400€  : Association « Ecole du Val de Marne » - Subvention exceptionnelle
Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,
L’association « Ecole du Val de Marne » participe à deux festivités culturelles organisées par la
Ville de Château-Thierry : La Fontaine aux Livres le 17 juin 2012 et le Marché de l'Art le
1er juillet 2012.
Il est demandé à la Ville de prendre en charge le coût financier d'un montant de 400 € engendré
par les besoins techniques liés à ces 2 manifestations.
Vu l’avis favorable émis par la commission culturelle réunie le 20 juin 2012,
Le CONSEIL MUNICIPAL, après en avoir délibéré, à l’unanimité,
DECIDE de verser à l’association « Ecole du Val de Marne » la somme de 400 €.

Combien d'actions en faveur de la revitalisation du centre ville aurait pu être menées avec cet argent encore gaspillés ?

Posté par marketique à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juin 2013

Conseil Municipal 19 juin 2013

CM Le prochain Conseil Municipal se tiendra le :

19 juin prochain dans les salons de l'Hôtel de ville à 19 heures.

 Dans l'ordre du jour du conseil entre autres sujets :

  - Plan de dymamisation et du développement du commerce de centre ville.

 - Convention pour la mise en oeuvre de la verbalisation électronique.  

 - La vente de l'ancienne caserne des Pompiers

  - Le financement du projet de la réhabilitation de la MAFA place des Etats-Unis.

Pour information, les séances des Conseils Municipaux sont publiques. Les Citoyens présents peuvent prendre la parole en fin   de Conseil.

Posté par marketique à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2013

La blague du mois ! Où est passé la crémière....?

Acheter du lait, du beurre et des oeufs  en 1969 :

Tu vas chercher du lait chez la crémier qui te dit bonjour, avec ton bidon en alu, et tu prends du beurre, fait avec du lait de vache, coupé à la motte

Puis tu demandes une douzaine d'oeufs qu'il sort d'un grand compotier en verre.
cr_mi_reTu paies avec le sourire de la crémière, et tu sors sous un grand soleil.
Le tout a demandé 10 minutes.

 En 2013 :

Tu prends le caddie de merde dont une roue est coincée et qui le fait aller dans tous les sens sauf celui que tu veux, tu passes par la porte qui devrait tourner mais qui est arrêtée par ce qu'un benêt l'a poussée, puis tu cherches le rayon crémerie où tu te les gèles, pour choisir parmi 12 marques le beurre qui devrait être fait à base, de lait de la communauté.

Pour le lait :
Tu dois choisir avec des vitamines, bio, allégé, très allégé, nourrissons, enfants, malades, ou mieux en promo avec la date dessus et la composition....

Pour les oeufs:
 Tu cherches la date de la ponte, le nom de la société et surtout tu vérifies qu'aucun oeuf n'est fêlé ou cassé, et paff !!! tu te mets plein de jaune sur le pantalon !!!
Tu fais la queue à la caisse, la dame devant toi a pris un article en promo qui n'a pas de code barre...
 alors tu attends, et tu attends..., puis toujours avec ce foutu caddie de merde, tu sors pour chercher ton véhicule sous la pluie, tu ne le retrouves pas car tu as oublié le N° de l'allée.... Enfin après avoir chargé la voiture, il faut reporter l'engin pourri et là, tu vas t'apercevoir qu'il est impossible de récupérer ta pièce de 1 euro..., tu reviens à ta voiture sous la pluie qui a redoublé...
Cela fait plus d'une heure que tu es parti.

 

Posté par marketique à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :