Si la consommation des ménages au niveau national est en hausse de + 0,3 % au deuxième trimestre, grâce à l'augmentation de la consommation en bien durables* et en énergie, il en en demeure pas moins que la consommation courante* continue à décroitre. Mais une hausse est toujours vecteur d'optimisme (raisonné) surtout après l'historique baisse de la consommation tous secteurs confondus de l'année 2012. (-0,1%). Frémissement positif certes, mais pas pour tout le monde. RDV au prochain trimestre ! Néanmoins, une tendance optimiste se dessine au profit du commerce traditionnel par la perte de croissance des ventes sur internet qui réprésentait 5,08% de part de marché en France pour une moyenne d'achat de 420€ par habitant FC)

"Malgré une baisse de - 0,8 % en juin, la consommation des ménages en biens augmente au second trimestre portée par la hausse des dépenses en biens durables et en énergie.
  Selon les derniers chiffres de l'Insee publiés le 31 juillet dernier, la consommation des ménages en juin est en net recul de – 0,8 %. Cette contre-performance n'empêche pas de clôturer le trimestre sur une tendance positive de + 0,3 %.

Dans le détail, en juin la consommation en biens durables est en légère baisse (- 0,3 %) après une hausse en mai (+ 0,8 %). Les dépenses progressent sur l’ensemble du deuxième trimestre (+1,8 %, après –3,2 % au premier trimestre).

Parmi ces biens durables, l'automobile se stabilise en juin (– 0,1 % après + 0,9 % en mai). Sur le trimestre, la hausse est enregistrée à + 2,2 % après – 5,5 % au premier trimestre. Les achats en équipement du logement se replient également en juin (– 0,3%, après + 0,8 % en mai), « mais augmentent sur l’ensemble du trimestre (+ 1,7 %, après –0,9 % au premier trimestre)

Le secteur du textile-cuir connait de son côté un rebond en juin à + 4,6 %, après un mois de mai morose (- 2,8 %). Cette hausse en juin ne suffit pas à regagner les strates positives au 2e trimestre (– 2,4 %), après un recul au premier trimestre (- 2,2 %). Les autres biens fabriqués sont en recul en juin (– 0,3 %, après + 0,7 % en mai). Les dépenses sont notamment en recul en quincaillerie-bricolage.

Globalement sur le deuxième trimestre les autres biens fabriqués progressent de + 0,7 %, après une quasi-stabilité au premier trimestre (– 0,1 %). L'alimentaire est également en repli en juin (– 0,6 %), après une hausse en mai (+ 1,5 %). La consommation alimentaire se replie également sur le trimestre (– 1,2 %, après +1,0 % au premier trimestre). L'énergie enfin, affiche un net recul en juin (– 4,3 %)."

Source :
Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise

* biens durables : automobile, téléphonie, informatique, téléviseur, lave-linge...

* consommation courante : alimentation, textile, cuir ....