Résultat de recherche d'images pour L'éviction pour le moins cavalière de Christian Mahieux de ses fonctions de 1er vice-présidence de la Communauté de Communes devrait connaître des prolongements que n'ont pas prévu ses instigateurs.
Quelques conseillers communautaires ont récemment décidé d'en débattre par messageries électroniques et ainsi de poser les questions que le forcing opéré en séance par la Présidente n'a pas permis d'éclairer. Cette dernière leur a d'ailleurs adressé, après coup,  une laborieuse lettre d'explication de justification…dont beaucoup estiment qu'elle aurait dû leur être fournie… avec l'ordre du jour, dans la convocation. On attend d'ailleurs la décision du Sous Préfet qui ne peut faire autrement que de constater que la loi a été violée.

Mais le plus cocasse de cette liste de discussion reste le message que le nouveau conseiller départemental et 1er adjoint de la ville, Bruno Beauvois fraîchement élu, a posté pour défendre l'élimination du maire de Nogentel.
Nous vous offrons de vous en régaler par la lecture d'une version dont les fautes d'orthographe ont été corrigées parRésultat de recherche d'images pour Marcel Rousseau, ancien conseiller municipal de Château-Thierry ( 5 mandats au compteur..!). Vous pourrez ainsi apprécier la force et la pertinence des arguments de ceux qui ont décidé de punir M. Mahieux d'avoir peut-être imaginé être candidat contre eux aux départementales….(lien en bas de page)

Humblement, le blog n'est pas épargné de fautes liées à la complexité de la langue française...toute proportion gardée.

Pas de temps pour les diatribes, monsieur l'élu !Votre temps doit être consacré :

- à la réhabilitation de l'habitat, à la récupération des logements vétustes du centre-ville

- à l'appui des démarches de promotion du commerce 

- à l'action en matière de stationnement et de mobilité du centre-ville  

- à l'amélioration de l'espace public

- au soutien économique des commerçants acteurs...du vivre ensemble(sic)

 

Résultat de recherche d'images pour

le mail du conseiller départemental : (cliquez)  les_fautes_de_monsieur_Beauvois