mcdoLes vacances terminées, voici nos enfants de 5 à 12 ans invités par McDo le mercredi 11 septembre non pas pour se régaler à l'oeil mais pour participer à une journée récréative destinée à la découverte de certaines disciplines sportives olympiques.                                                         Ne nous trompons pas, c'est bien de la promotion des restaurants du géant du fast-food et d'elle seule dont il s'agit. La cible des enfants n'est pas choisie par hasard. La ville de Château-Thierry, comme bien d'autres d'ailleurs, n'a pas su résister aux appels des sirènes de l'ingénieux marketing de McDo, roi de la malbouffe**. Avec un investissement moyen de 2300€ par soutien local, les restaurants McDonald's arrivent sans peine à convaincre nos élus du bien-fondé de leur action en direction du sport et de mettre à disposition des emplacements de premier choix.Une entreprise locale qui fait plus de 4 millions d'€ de Chiffre d'affaires, ça se respecte ! Ce sont 1.2 millions de plateaux qui sont servis chaque jour en France. Au niveau mondiale c'est d'ailleurs l'entreprise qui possède la plus grande fortune immobilière du monde et dépense chaque année plus de 2 milliards de dollars/an...en publicité afin de faire croire que Ronald aime les enfants, la convivialité et que le hamburger est un chef d'oeuvre de gastronomie.

Localement, nous ne sommes pas à une contradiction près :

- même si tout n'est pas parfait, nos élus locaux référents au bien-être de nos bambins se creusent la tête, chaque année, en collaboration avec le personnel municipal afin de leur proposer des repas équilibrés servis dans les cantines scolaires. En insistant sur l'équilibre des repas, la qualité des produits (bio pour certains) tout en s'assurant de leur provenance le plus souvent par des filières courtes, nos élus travaillent à transmettre à nos gamins les valeurs du "bien manger" en mettant d'ailleurs en place certains dispositifs autour de goûters éducatifs. Tout un programme ! Assurer la promotion du géant de la mal bouffe vient donc en pleine contradiction avec les valeurs que nos élus souhaitent transmettre à nos enfants d'autant que la ville est adhérente du Programme National Nutrition Santé (PNNS).  Pour MacDonald, le sport n'est qu'un prétexte bien réfléchi. D'ailleurs, les produits  Mc Donald n'ont aucune valeur diététique pour un sportif qui se respecte : 'ils sont trop riches en gras, trop riche en sucre et sel, trop riche en produits chimiques, trop pauvre en fibres végétales, trop pauvres en vitamines...le tout, potentialisés par du soda ou coca (tous riches en aspartame ou dérivés). Par exemple, pour qu'une feuille de salade soit toujours appétissante et fraîche, on la traite avec une douzaine de produits chimiques différents pour qu'elle garde sa couleur et son croquant "comme au premier jour" De plus, il faut avoir à l'esprit que les quelques 20 000 fast-food McDonald's recensés sur la planète produisent à eux seuls 1 million de tonnes de déchets d'emballages par an qui n'auront guère servi plus de 5 minutes avant de finir dans les décharges. De nombreux produits chimiques polluants interviennent dans la fabrication de ces emballages. Ceux-ci sont souvent en carton, donc source de déforestation.Conscient, Mc Do cherche à "améliorer" l'éthique de son concept. Les concurrents de McDo sont à mettre à même enseigne.

d'autre part

- après le conseil municipal du 19 juin dernier, le journal local l'Union titrait :" les élus au chevet du commerce local". Tout est dit dans le titre du journal. Pourtant, dans les faits, rien n'empêche la municipalité de livrer le parking Jean Moulin à la promotion de McDonald au moment d'une rentrée particulièrement difficile. C'est tout simplement inacceptable tout comme d'ailleurs est récusable l'inaccessibilité du centre-ville constatée le samedi 31 août dès 18 heures pour laisser place au cortège de la commémoration organisée en mémoire de la libération de la ville lors de la dernière guerre mondiale. Pourquoi cadenasser la ville à 18 heures et non à partir de 19 heures ? Pour quelles raisons les commerçants ne disposent-ils pas de toutes ces informations ? Pour quelles raisons ne sont-ils jamais associés aux évènements de toute nature qu'ils soient ?

 FC                                                            

                                 l'obésité chez les jeunes : une situation préoccupante

mcdo1quick

N'hésitez pas à recommander ce billet